Pruche subalpine

Silhouette - pruche subalpine
  • Nom latin : Tsuga mertensiana (Bong.) Carrière
  • Nom anglais : Mountain hemlock
  • Synonyme(s) : Pruche de Patton , pruche de Mertens
  • No du système d'information taxonomique intégré : 183402
Description

Feuilles

  • Rameau et aiguilles - pruche subalpine
  • Apex d’un rameau, avec aiguille (haut); aiguille, en coupe transversale (bas) - pruche subalpine

Caractéristiques

  • Arrondies en coupe transversale, obtuses à l’apex
  • Aiguilles rapprochées, disposées en brosse tout autour du rameau, notamment à la face supérieure.

Longueur

  • 20 à 30 mm

Couleur

  • Vert bleuâtre foncé, marquées de bandes de points blancs peu apparentes sur les deux faces

Bourgeons

Caractéristiques

  • Ovoïdes
  • Écailles externes étroitement acuminées

Longueur

  • 5 mm

Couleur

  • Brun rougeâtre

Rameaux

Caractéristiques

  • Grêles à assez robustes, pubescents
  • Branches latérales de longueur inégale, à rameaux nombreux et fasciculés

Couleur

  • Brun rougeâtre

Cônes (mûrs)

  • Cônes femelles fermé (gauche) et ouvert (droite) - pruche subalpine
  • Écaille de cône : face externe avec bractée (gauche);  face interne avec graine ailée (centre); graine ailée et graine (droite) - pruche subalpine

Caractéristiques

  • Cylindriques oblongs

Longueur

  • 30 à 80 mm

Couleur

  • Brun violacé

Structure

  • Écailles renflées, larges, en éventail
  • À bord légèrement rugueux ou denté

Développement

  • S’ouvrent à l’automne, écailles s’écartant très largement
  • Récurvées en hiver, après la libération des graines
  • Chute des cônes au printemps ou au début de l’été

Semis

Caractéristiques

  • Germination des graines au printemps, même sur la neige

Écorce

Caractéristiques

  • Écailleuse
  • Divisée en crêtes aplaties, étroites et dures

Couleur

  • Brun rougeâtre foncé

Bois

Texture

  • Assez léger
  • Relativement dur et fort

Couleur

  • Duramen brun rougeâtre pâle

Morphologie

  • Duramen peu différencié de l’aubier
  • À grain fin

Taille

Hauteur

  • Généralement jusqu’à 15 m; parfois 45 m dans des stations exceptionnelles

Diamètre

  • Jusqu’à 50 cm

Âge maximum

  • Plusieurs centaines d’années

Forme arborescente

  • Silhouette - pruche subalpine

En forêt

Tronc

  • À altitude plus basse, tronc fortement décroissant, branches grêles, relevées à l’extrémité, touchant presque le sol

Cime

  • Étroite et conique, devenant irrégulière et courbée ou tordue avec l’âge
  • Pousse apicale oblique

Racines

  • Superficielles, très étalées

Habitat

Terrain

  • Forêts côtières et de forêts subalpines de l’intérieur
  • Préfère les sols profonds et humides sur les versants exposés au nord
  • Dans les endroits les plus humides des forêts subalpines, à des altitudes de 750 à 1 800 m
  • Sur les crêtes exposées en altitude, arbuste bas et étalé

Tolérance à la lumière

  • Développement optimal des semis dans les endroits mi-ombragés

Essences associées

  • En peuplement pur ou mélangé avec le sapin subalpin, le sapin gracieux, l’épinette d’Engelmann, le mélèze subalpin, le pin à blanche écorce et le pin tordu latifolié

Aire de répartition

Forêts côtières et de l’intérieur du nord de la Colombie-Britannique et de l’Alaska

Insectes et maladies

Insectes et maladies que l'on retrouve le plus fréquemment ou qui causent le plus de dommages dans nos forêts du Canada.

Photos
  • Pruche subalpine
  • Pruche subalpine
Carte de distribution
Carte de distribution - pruche subalpine
Date de modification :