Hydriomena speciosata (Packard)

 -
  • Nom latin : Hydriomena speciosata (Packard)
  • Nom anglais :
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Geometridae
Description

Distribution

Colombie-Britannique

Cette espèce est répandue dans toute la zone côtière de la Colombie-Britannique et est présente vers le sud jusqu’en Californie.

Micro-habitat(s)

Aiguille

Dommages, symptômes et biologie

L’Hydriomena speciosata est un défoliateur solitaire relativement peu commun qui ne cause pas de dégâts appréciables.

La chenille mature mesure jusqu’à 20 mm de longueur. La tête est brune, avec des marques noires en arête de poisson au centre et sur les côtés. Le reste du corps est crème, avec des marbrures foncées. Chaque segment abdominal est orné d’une marque médiodorsale foncée en forme de + sur le dos.

Cette espèce hiberne sous forme de chenille de stade intermédiaire. Les chenilles recommencent à nourrir au printemps et s’alimentent jusqu’à la fin mai. La nymphose a lieu en mai ou en juin. Les adultes émergent en juin, s’accouplent et se reproduisent. Les chenilles de la nouvelle génération apparaissent peu de temps après et se nourrissent jusqu’à l’automne.

Publications du Service canadien des forêts

http://scf.rncan.gc.ca/publications/recherche?query=&process=Recherche

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Défoliateur libre : Qui se nourrit et se déplace librement sur le feuillage.
Informations sur les hôtes

Les principaux hôtes de l’Hydriomena speciosata sont le Douglas taxifolié, la pruche de l’Ouest et le pin tordu latifolié, mais le sapin grandissime, la pruche subalpine et l’épinette de Sitka sont également attaqués.

Hôte(s) principal(aux)

Douglas bleu, pin tordu latifolié, pruche de l'Ouest

Hôte(s) secondaire(s)

Épinette noire, pin argenté, pin tordu côtier, pruche subalpine, sapin grandissime, sapin subalpin

Photos
Date de modification :