Chenille à houppes du pin

Chenille à houppes du pin -
  • Nom latin : Dasychira grisefacta (Dyar)
  • Nom anglais : Pine tussock moth
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Lymantriidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique, Territoires du Nord-Ouest, Yukon

Cette espèce est présente dans toute la Colombie-Britannique; on la trouve aussi dans les régions montagneuses de l’ouest de l’Alberta et vers le sud jusque dans l'État de Washington et au Montana.

Micro-habitat(s)

Aiguille, Écorce

Dommages, symptômes et biologie

La chenille à houppes du pin est habituellement un défoliateur solitaire assez peu commun. Il arrive parfois qu’elle infeste des arbres isolés dans les espaces ouverts des milieux urbains de Colombie-Britannique. Une infestation de jeunes pins ponderosa étendue sur 26 000 ha a été signalée au Montana en 1965.

Larve mature jusque 35 mm de long. Tête noire, sans marque. Corps recouvert de poils rayonnants blancs ou jaunâtres prenant naissance dans des tubercules noirs; quatre touffes médiodorsales de poils blanc sale sur les segments abdominaux 1-4. Deux longs pinceaux noirs orientés vers l’avant à partir du premier segment thoracique et trois autres orientés vers l’arrière à l’arrière du corps. Glandes rouge brillant pouvant être éversées sur le dorsum des segments abdominaux 6-7.

Cette espèce passe l’hiver sous les écailles d’écorce à l’état de larve des premiers stades larvaires. Les larves recommencent à se nourrir au printemps et s’alimentent jusqu’en juillet. La nymphose se produit en juillet, et les adultes émergent à la fin juillet et en août, s’accouplent et les femelles pondent leurs oeufs en petites grappes sur le feuillage. Les larves émergent peu après, se nourrissent brièvement, puis hivernent.

Publications du Service canadien des forêts

Chenille à houppes du pin

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Défoliateur libre : Qui se nourrit et se déplace librement sur le feuillage.
Informations sur les hôtes

Les principaux hôtes de la chenille à houppes du pin sont le Douglas taxifolié, la pruche de l’Ouest, l’épinette d’Engelmann, l’épinette blanche et le pin ponderosa; parmi ses autres hôtes, on compte le sapin subalpin, le sapin grandissime, le mélèze de l’Ouest, le pin argenté et le pin tordu latifolié.

Hôte(s) principal(aux)

Douglas bleu, douglas vert, Épinette blanche, pin ponderosa, pruche de l'Ouest, sapin subalpin

Photos
  • Chenille à houppes du pin
  • Chenille à houppes du pin
  • Chenille à houppes du pin
Date de modification :