Chenille à tente estivale

Chenille à tente estivale - Jeune frêne couvert de toile
  • Nom latin : Hyphantria cunea (Drury)
  • Nom anglais : Fall webworm
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Arctiidae
Description

Distribution

Partout au Canada

Micro-habitat(s)

Feuille

Dommages, symptômes et biologie

On détecte facilement la chenille à tente estivale par la présence de nombreuses tentes de soie autour des branches dans la cime des arbres au cours de la saison estivale. Se nourrissant de feuilles tout au long de leur développement larvaire, les chenilles sécrètent en même temps des fils de soie qu’elles tissent sous forme de petites tentes qui s’agrandissent jusqu’à recouvrir parfois l’arbre tout entier. Même dans le cas d’une infestation sévère, il y a peu de conséquences pour l’arbre car le dommage survient lorsque la croissance annuelle de l’arbre est presque terminée. Cependant, l’arbre peut être affaibli, ce qui le rend plus sensible aux attaques d’autres insectes ou maladies.

La chenille à tente estivale n’a qu’une génération par année au Canada, étant située dans la partie la plus nordique de son aire de distribution. L’insecte hiberne à l’état de chrysalide dans un cocon et se transforme en adulte au printemps. Les œufs sont déposés sur la surface inférieure de la feuille et sont recouverts de poils blancs provenant de l’abdomen de la femelle.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
Pupe
 
 
Adulte
 

Autres informations

La chenille à tente estivale est l’une des rares espèces originaires d’Amérique ayant été introduites accidentellement en Europe et en Asie. Elle affecte plus d’une centaine d’essences différentes sur notre continent. Les infestations de la chenille à tente estivale sont plus fréquentes dans l’est et le centre de l’Amérique du Nord. Quatre infestations s’étendant à toutes les provinces de l’est du Canada, exception faite de Terre-Neuve, ont été enregistrées entre les années1939 et 1975.

Pour réduire les populations sur les arbres d’ornement, il suffit de couper et brûler les branches et les feuilles porteuses de nids lorsque les larves sont encore jeunes.

Publications du Service canadien des forêts

Chenille à tente estivale

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Nid tissé : Qui tisse un nid ou une tente avec des fils de soie pour se cacher ou se nourrir.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Aulne rugueux, bouleau à papier, cerisier de Pennsylvanie, cerisier de Virginie, frêne blanc, orme d'Amérique, peuplier baumier, peuplier faux-tremble, pommier, saule

Photos
  • Chenille à tente estivale Chrysalide
  • Chenille à tente estivale Papillon au repos (envergure des ailes : 25 à 42 mm)
  • Chenille à tente estivale Jeunes chenilles dans la soie de la tente
  • Chenille à tente estivale Vue dorsale de la chenille (longueur : 25 mm)
  • Chenille à tente estivale Jeune frêne couvert de toile
  • Chenille à tente estivale Colonie de chenilles dans une tente
Date de modification :