Tordeuse des citrus

Tordeuse des citrus -
  • Nom latin : Argyrotaenia citrana (Fernie)
  • Nom anglais : Orange tortrix
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Tortricidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique

Micro-habitat(s)

Pousse annuelle, Écaille

Dommages, symptômes et biologie

Cette espèce peut infliger des pertes économiques aux pépiniéristes forestiers spécialisés dans la production de conifères.

La chenille mature mesure jusqu’à 15 mm de longueur. La tête est jaune brunâtre, avec une rayure latérale noire. Le reste du corps est brun jaunâtre au-dessus de la ligne stigmatique, jaune crème en dessous. Chaque segment abdominal est orné de deux paires de taches subdorsales jaune crème indistinctes (pinacula).

La tordeuse des citrus est un défoliateur polyphage.

Cette espèce semble hiberner au stade nymphal. Les chenilles se rencontrent en avril et en mai. La nymphose a lieu en mai ou en juin et les adultes émergent en juillet. Dans les pépinières forestières et en particulier dans les serres, cette espèce semble multivoltine.

Publications du Service canadien des forêts

Tordeuse des citrus

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Endophyte : Qui se fait à l'intérieur des tissus végétaux.
    : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Mineuse : Qui se nourrit à l'intérieur du limbe foliaire, entre les parois de la feuille, ou directement sous la surface de l'écorce des végétaux, où elle creuse une galerie.
Informations sur les hôtes

Douglas taxifolié, pruche de l’Ouest, pin tordu latifolié, sapin grandissime, épinette de Sitka, thuya géant, if de l’Ouest et de nombreuses essences décidues et herbacées

Hôte(s) principal(aux)

Douglas bleu, pin tordu latifolié

Hôte(s) secondaire(s)

Mélèze de l'Ouest, peuplier, pin argenté, pruche de l'Ouest, sapin baumier

Photos
  • Tordeuse des citrus
  • Tordeuse des citrus
  • Tordeuse des citrus
  • Tordeuse des citrus
Date de modification :