Pyrale des cônes du sapin

Pyrale des cônes du sapin - Larve dans sa galerie d'un rameau
  • Nom latin : Dioryctria abietivorella (Grote)
  • Nom anglais : Fir coneworm
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Pyralidae
  • Synonyme(s) : Dioryctria abietella Grote
Description

Distribution

Partout au Canada

Micro-habitat(s)

Rameau, Tronc, Aiguille, Cône, Branche

Dommages, symptômes et biologie

La présence de cônes reliés entre eux par de la soie mêlée aux déjections des larves, d’aiguilles rongées ou de pousses terminales minées sont des symptômes qui permettent de reconnaître la pyrale des cônes du sapin sur un arbre.

La larve préfère les cônes, mais elle s’alimente aussi sur les pousses terminales et sur l’écorce des grosses branches et des troncs. Occasionnellement, elle peut même creuser des galeries dans les branches ou le tronc. Sa présence sur les troncs de jeunes pins est remarquée par la présence d’amas de résine près du point d’attaque. La pyrale des cônes du sapin ne cause pas de graves dommages à l’arbre, mais en cas d’attaque sévère, elle peut détruire toute une production de graines et de cônes. Elle est donc particulièrement dommageable dans les vergers à graines.

À la fin de son développement larvaire, la chenille se laisse tomber au sol où elle tisse un cocon de soie dans lequel elle passe l’hiver au dernier stade larvaire ou sous forme de prépupe et elle se transforme en chrysalide l’année suivante. Dans l’est du Canada, l’insecte n’a qu’une génération par année. On commence à retrouver des chenilles dans les cônes à partir de la mi-juin et elles y sont présentes jusqu’à l’automne.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
 
Pupe
 
Adulte
 

Autres informations

Signalée pour la première fois en 1939 au Canada, la pyrale des cônes du sapin a beaucoup de caractéristiques communes avec la pyrale des cônes de l’épinette. Elle ne s’est guère manifestée que par le biais d’infestations locales et occasionnelles en Ontario et au Québec et a été répertoriée surtout dans les plantations et les vergers à graines.

Pour diminuer la population larvaire sur les arbres d’ornement, il suffit de cueillir et d’incinérer les cônes pendant que l’insecte est encore à l’intérieur, soit avant la mi-août.

Publications du Service canadien des forêts

Pyrale des cônes du sapin

Régime et comportement alimentaire

  • Hétéroconophage : Qui attaque les graines et les cônes à l'occasion, mais qui vit et se nourrit généralement des tiges et des aiguilles.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
  • Phloèmophage : Qui se nourrit des tissus du phloème.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Tisseuse : Qui tisse un abri avec des fils de soie pour se cacher ou se nourrir.
  • Xylophage : Qui se nourrit de tissus ligneux (de bois).
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
Informations générales

Des spécimens sont disponibles pour l'achat auprès des Services de production d'insectes du SCF.

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Épinette blanche, épinette de Norvège, Épinette noire, Épinette rouge, pin blanc, pin gris, pin rouge, pin sylvestre, sapin baumier

Photos
  • Pyrale des cônes du sapin Larve
  • Pyrale des cônes du sapin Cône de sapin attaqué
  • Pyrale des cônes du sapin Chrysalide
  • Pyrale des cônes du sapin Adulte, les ailes étalées (envergure, 25 mm)
  • Pyrale des cônes du sapin Larve dans sa galerie d'un rameau
  • Pyrale des cônes du sapin Chenille âgée
  • Pyrale des cônes du sapin Larve trouvé dans un cône
  • Pyrale des cônes du sapin Larve dans un cône de sapin
  • Pyrale des cônes du sapin Apparence d'un cône affecté; déchets de la larve à la sortie de sa galerie
  • Pyrale des cônes du sapin Cône de sapin attaqué
  • Pyrale des cônes du sapin Larve sur un cône de pin blanc
Date de modification :