Chenille à houppes blanches

  • Nom latin : Orgyia leucostigma (J. E. Smith)
  • Nom anglais : Whitemarked tussock moth
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Lymantriidae
Description

Distribution

Manitoba, De la Saskatchewan vers l'est, Alberta

De l'Alberta aux maritimes; Est des Etats-Unis

Micro-habitat(s)

Branche

Dommages, symptômes et biologie

On constate périodiquement des épidémies de cet insecte indigène. Il s'agit essentiellement d'un insecte nuisible pour les arbres latifoliés, mais lorsque les populations sont importantes, il s'attaque également à des conifères comme le sapin, l'épinette et le mélèze et il peut causer de graves dégâts aux arbres de Noël.

On a constaté des infestations modérées à sévères de ce défoliateur dans le passé sur des superficies pouvant atteindre 500 000 hectares. Au Nouveau-Brunswick, on le trouve principalement dans les comtés de Westmorland et d'Albert, alors qu'en Nouvelle-Écosse, les comtés infestés sont généralement Cumberland, Colchester, Lunenburg, Hants et Halifax. Dans les deux provinces, c'est sur le sapin baumier, le mélèze laricin et les feuillus que la défoliation est la plus évidente, mais les plantes de grande culture peuvent également être touchées.

Ses préférences alimentaires varient selon la période et selon l'endroit. Parfois, lorsque la défoliation des arbres est grave, les chenilles se déplacent jusque dans les jardins ou sur les arbres fruitiers et dévorent pratiquement toutes les pousses vertes; elles envahissent souvent des résidences d'été lors de leur migration.

Cette chenille est caractérisée par une tête rouge, avec une longue touffe de poils noirs sur chaque côté de la tête et une troisième à l'extrémité inférieure, ainsi que quatre touffes denses grisâtres et deux taches rouge clair sur le dos.

Les œufs éclosent à la fin juin ou au début juillet. La chenille s'alimente durant environ six semaines, pour atteindre une longueur d'environ 38 mm. Elle tisse un cocon lâche de couleur gris, au sein duquel elle se transforme en chrysalide. Les papillons grisâtres émergent environ deux semaines plus tard. Les mâles sont pourvus d'ailes, contrairement aux femelles. La femelle dépose ses œufs dans le cocon ou à proximité. L'insecte hiverne dans les œufs sur les branches, dans des fissures dans les murs d'habitations ou à tout endroit où la chenille parvenue à maturité peut ramper pour tisser son cocon.

Autres informations

Les épidémies de chenilles à houppes blanches durent généralement de deux à quatre années et elles sont généralement réprimées par des facteurs naturels, surtout par des maladies provoquées par un virus de la chenille.

Publications du Service canadien des forêts

Chenille à houppes blanches

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Défoliateur libre : Qui se nourrit et se déplace librement sur le feuillage.
Informations générales

Des spécimens sont disponibles pour l'achat auprès des Services de production d'insectes du SCF.

Informations sur les hôtes

Feuillus et résineux

Hôte(s) principal(aux)

Conifère, Épinette, feuillus, mélèze laricin, pin tordu latifolié, sapin baumier

Date de modification :