Arpenteuse (petite) de l'érable

Arpenteuse (petite) de l'érable - Larve
  • Nom latin : Itame pustularia (Guen.)
  • Nom anglais : Lesser maple spanworm
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Geometridae
Description

Distribution

Est du Canada

Provinces Maritimes et dans la partie sud du Québec et de l'Ontario

Micro-habitat(s)

Branche, Tronc

Dommages, symptômes et biologie

La petite arpenteuse de l'érable est largement répandue dans les provinces Maritimes et dans la partie sud du Québec et de l'Ontario, où pousse l'érable rouge, son hôte principal. Les populations de cet insecte indigène sont demeurées faibles jusqu'à une grave épidémie, au milieu des années 1970, dans le centre et le sud du Nouveau-Brunswick. Dans ces régions, des îlots d'arbres touchés ont fait leur apparition dans les secteurs où l'arpenteuse, souvent en association avec d'autres défoliateurs, notamment l'arpenteuse d'automne et une enrouleuse commune, provoquaient une défoliation modérée à grave de l'érable rouge. Cette flambée sans précédent a été particulièrement virulente dans les peuplements forestiers mais les arbres d'ornement ont également été touchés. Même si l'érable à sucre est également attaqué, il semble moins vulnérable aux blessures.

Les adultes sont des papillons blancs dont l'envergure des ailes est d'environ 25 mm. Les bordures antérieures des ailes antérieures sont marquées de trois ou quatre taches brun doré et deux ou trois bandes transversales très étroites de même couleur, parfois confondues. Les adultes apparaissent aux environs du 9 juillet et leur population atteint un sommet à la mi-juillet. Les papillons se reposent la plupart du temps durant le jour et volent le soir. Les œufs sont gris à roses et sont déposés individuellement sur les branches et le tronc des érables hôtes. Ils hivernent et éclosent à la fin mai et au début juin. Les larves sont des chenilles arpenteuses à tête verte avec un corps vert et des lignes étroites bien visibles de couleur blanche, crème ou jaunâtre. Parvenues à maturité, les chenilles mesurent en moyenne 20 mm de longueur. Les larves qui se développent s'alimentent essentiellement au mois de juin. Elles sont voraces et peuvent brouter toute la partie verte de la feuille, laissant seulement les veines intactes. La présence de l'insecte sur les arbres d'ombrage est généralement caractérisée par la présence de nombreux trous dans les feuilles et d'échancrures de grande taille sur les bords. La transformation en chrysalide commence à la fin juin ou au début juillet et dure généralement environ 10 jours.

Autres informations

Les propriétaires d'érables à sucre ou d'érables rouges devraient les inspecter au cours des 10 premiers jours de juin afin d'y vérifier la présence de larves de couleur verte s'alimentant sur les feuilles.

Publications du Service canadien des forêts

Arpenteuse (petite) de l'érable

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Défoliateur libre : Qui se nourrit et se déplace librement sur le feuillage.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Érable à sucre, Érable rouge

Photos
  • Arpenteuse (petite) de l'érable Larve
  • Arpenteuse (petite) de l'érable Larve
  • Arpenteuse (petite) de l'érable Larve
  • Arpenteuse (petite) de l'érable Larve
  • Arpenteuse (petite) de l'érable Larve
Date de modification :