Punaise de l'érable négondo

  • Nom latin : Leptocorus trivittatus (Say)
  • Nom anglais : Redcrossed stink bug
  • Ordre : Hemiptera
  • Famille : Corizidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique

Cet insecte sévit principalement dans la région intérieure de la Colombie-Britannique.

Micro-habitat(s)

Fruit, Feuille

Dommages, symptômes et biologie

Même si cette punaise cause peu de dommages, elle est considérée comme une source de nuisance. Les œufs sont pondus en avril dans les anfractuosités de l’écorce des arbres-hôtes, sur le sol au pied de ces arbres ou dans la litière. À la fin du printemps, des groupes de jeunes larves de couleur rouge vif et des adultes se rassemblent sur le tronc des arbres-hôtes ou, par temps frais, sous la couverture de feuilles mortes. Les larves attaquent les jeunes feuilles et pousses de l’hôte. Lorsqu’elles sont présentes en très grand nombre, elles peuvent endommager les fruits. En automne, les adultes se regroupent en masses et envahissent parfois les habitations à la recherche d’un abri pour passer l’hiver. Dans les rares cas où elles s’introduisent dans les lits, elles peuvent piquer les humains.

Le cycle vital comporte trois grandes étapes : l’œuf, la larve et l’adulte. Les larves et les adultes, bien visibles, ont le corps noir et rouge et se déplacent rapidement.

Œuf : rouge rouille, ovoïde, environ 1,5 mm de longueur sur 1 mm de diamètre.

Larve : rouge clair devenant plus foncé vers la tête; antennes de quatre articles; pièces buccales formées d’un rostre long et étroit caché sous le corps au repos; trois paires de longues pattes articulées.

Adulte : semblable à la larve, mais ailé; environ 13 mm de longueur sur environ 8 mm de largeur; thorax noir brunâtre marqué de trois étroites lignes longitudinales rouges; moitié basale des ailes antérieures noir brunâtre avec des lignes rouges, moitié apicale opaque; ailes postérieures transparentes et nervurées, avec le bord d’attaque rouge sur la moitié de sa longueur; abdomen rouge vif.

Au printemps, les adultes redeviennent actifs avec le retour du temps chaud et s’accouplent à la fin de mars ou au début d’avril. Les œufs sont déposés individuellement ou par groupes pouvant contenir jusqu’à 12 œufs sur l’écorce de l’arbre-hôte, dans la couverture de feuilles mortes, sur le sol, sur des graminées ou sur divers supports (clôtures, murs d’immeubles, etc.). L’éclosion survient 11 à 14 jours plus tard. Les larves se nourrissent en suçant la sève des feuilles ou des graines molles. Elles atteignent le stade adulte en automne. Les adultes passent l’hiver cachés parmi les débris ou à l’abri dans des immeubles. Dans certaines régions, les larves atteignent le stade adulte au milieu de l’été et produisent une deuxième génération qui, à son tour, parvient à maturité en automne. Cet insecte se disperse principalement en volant, mais le déplacement d’objets portant des œufs (p. ex. automobiles, contenants, débris, etc.) favorise également la propagation des infestations.

Autres informations

La punaise de l'érable négondo, originaire d’Amérique du Nord, se rencontre dans la plupart des régions du Canada et des États-Unis. Bien qu’elle n’occasionne pas de pertes économiques importantes, cette punaise constitue une source de nuisance pour les propriétaires fonciers et les gestionnaires d’aires récréatives extérieures et de parcs.

Publications du Service canadien des forêts

Punaise de l'érable négondo

Régime et comportement alimentaire

  • Cléthrophage : Qui se nourrit de graines.
    • Piqueur-suceur : Qui ne se nourrit pas des tissus, mais aspire les sucs des plantes par un appareil buccal spécialisé, ce qui occasionne des déformations aux plantes et peut causer la mort des parties affectées.
  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Piqueur-suceur : Qui ne se nourrit pas des tissus, mais aspire les sucs des plantes par un appareil buccal spécialisé, ce qui occasionne des déformations aux plantes et peut causer la mort des parties affectées.
Informations sur les hôtes

La punaise de l'érable négondo attaque principalement les individus femelles de l’érable négondo (Acer negundo L.). Cette punaise peut également s’alimenter sur d’autres espèces d’érables ainsi que sur les frênes, sur de jeunes plantes de groupes divers et à l’occasion sur les fraisiers et les fruits mûrissants dans les vergers.

Hôte(s) principal(aux)

Érable à épis, Érable à Giguère, Érable à grandes feuilles, Érable à sucre, Érable argenté, Érable circiné, érable de Norvège, Érable de Pennsylvanie, Érable nain, Érable noir, Érable rouge, fraisier, frêne, frêne blanc, frêne bleu, frêne commun, frêne d'Austin, frêne de l'Oregon, frêne noir, frêne pubescent, frêne rouge, frêne vert

Date de modification :