Sélection de la langue

Recherche


Scolyte du sapin de l'Ouest

  • Nom latin : Dryocoetes confusus Sw.
  • Nom anglais : Western balsam bark beetle
  • Ordre : Coleoptera
  • Famille : Curculionidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique

L’aire de répartition du scolyte du sapin de l’Ouest chevauche celle de son principal hôte, le sapin subalpin, s’étendant vers le sud jusqu’en Arizona et au Nouveau-Mexique et, vers l’est, jusque dans l’ouest de l’Alberta.

Micro-habitat(s)

Tronc, Écorce

Dommages, symptômes et biologie

Au cours de l’année qui suit l’attaque initiale, le feuillage de l’hôte vire au rouge brique vif. Les aiguilles rougies peuvent persister jusqu’à cinq ans sur l’hôte. En conséquence, une évaluation précise de la mortalité courante n’est possible que si les relevés aériens sont suivis de relevés de confirmation au sol. Des observations sur le terrain donnent à croire que la majorité des attaques sur le fût se produisent à plus de deux mètres du sol.

L’accumulation de sciure de forage et de déjections dans les fissures de l’écorce et à la base du fût est le signe le plus évident d’attaques récentes.

Bien que les infestations par le scolyte du sapin de l’Ouest puissent occasionnellement entraîner la mort d’un grand nombre d’arbres en une seule saison, des relevés aériens étalés sur de nombreuses années révèlent qu’en général, moins de 5 % des arbres sont attaqués annuellement dans un peuplement donné. Les populations peuvent demeurer élevées pendant des années dans un peuplement jusqu’à ce que tous les sapins subalpins matures et semi-matures aient été tués.

Description
Œuf : petit, ovale, blanc perle.

Larve : 3 à 4 mm de longueur; tête brun clair, reste du corps blanc-jaune, arqué et ridé.

Nymphe : 3 à 4 mm de longueur, blanc-jaune; nombre des structures de l’adulte sont déjà bien visibles.

Adulte : 3 à 4 mm de longueur; individus matures brun foncé, avec une pubescence dressée brun-rouge; front recouvert sur toute sa surface d’une brosse dense de poils courts jaune-rouge chez la femelle et de longs poils jaune-rouge clairsemés chez le mâle.

Les adultes émergent à la fin mai ou en juin, lorsque la température à l’intérieur des peuplements atteint environ 15 oC. La période de vol peut se prolonger jusqu’à la fin juillet.

Le développement de l’œuf à l’adulte dure habituellement deux ans, mais lorsque les conditions climatiques sont favorables, il semble que le cycle biologique puisse être bouclé en l’espace d’un an.

Autres informations

Le scolyte du sapin de l’Ouest vit en étroite association avec un champignon phytopathogène causant des lésions, le Ceratocystis dryocoetidis. Il transporte le champignon dans des structures spéciales (mycangium) situées sur son thorax. On estime que le Ceratocystis dryocoetidis est responsable de 65 % de la mortalité imputée au scolyte. Même si l’hôte parvient souvent à repousser les premières attaques du scolyte en produisant des bouchons de résine, le champignon peut réussir à atteindre le phloème. Ses mécanismes de défense étant neutralisés, l’hôte devient incapable de résister aux attaques subséquentes du scolyte. Les lésions coalescentes causées par le champignon peuvent également entraîner l’annélation de l’hôte et provoquer sa mort, même en l’absence de toute autre nouvelle activité du scolyte.

Publications du Service canadien des forêts

Scolyte du sapin de l'Ouest

Régime et comportement alimentaire

  • Phloèmophage : Qui se nourrit des tissus du phloème.
Informations sur les hôtes

Le dendroctone du sapin de l’Ouest infeste principalement le sapin subalpin, mais il attaque occasionnellement le sapin gracieux (Abies amabilis). De rares attaques ont été observées sur l’épinette blanche (Picea glauca) et l’épinette d’Engelmann (P. engelmannii).

Hôte(s) principal(aux)

Sapin subalpin

Hôte(s) secondaire(s)

Épinette blanche, Épinette d'Engelmann, sapin baumier, sapin gracieux

Détails de la page

Date de modification :