Charançon de Warren

Charançon de Warren - Adulte sur une tige d'épinette
  • Nom latin : Hylobius warreni Wood
  • Nom anglais : Warren root collar weevil
  • Ordre : Coleoptera
  • Famille : Curculionidae
Description

Distribution

Partout au Canada

Micro-habitat(s)

Rameau, Racine, Collet

Dommages, symptômes et biologie

Le dommage est causé par les larves du charançon de Warren qui creusent des galeries sous l’écorce au niveau du collet et des racines des conifères. Les blessures occasionnées par l’alimentation larvaire provoquent un écoulement de résine à la base de l’arbre qui s’agglutine avec les débris au sol en périphérie de l’arbre et forment ainsi des aggrégats blanchâtres et sales. En soulevant ces amas de résine, on aperçoit les galeries creusées par les larves.

L’insecte s’attaque autant aux jeunes arbres qu’aux arbres matures. La mortalité survient chez les jeunes arbres lorsque les galeries encerclent complètement la base du tronc ou lorsque, très affaiblis, ils deviennent vulnérables au chablis. Sur les arbres matures, les galeries encerclent rarement le tronc, mais les grosses racines peuvent être complètement annelées, surtout près de la fourche. Les attaques successives sur les arbres matures occasionnent une perte de croissance, mais causent rarement la mort des arbres. Cependant, les arbres deviennent plus vulnérables aux maladies comme les champignons de pourriture, ce qui accélère alors le dépérissement de l’arbre.

Les adultes émergent des chambres pupales en automne ou au printemps et grimpent le long des troncs pour se nourrir la nuit alors qu’ils rongent l’écorce sur la face supérieure des petites branches. Ils s’alimentent aussi sur l’écorce des racines de l’arbre. Les adultes peuvent vivre jusqu’à cinq ans, mais les larves complètent généralement leur développement sur deux années. Il y a chevauchement des générations, l’insecte pouvant passer l’hiver tant au stade larvaire qu’au stade adulte. Les adultes passent l’hiver dans l’humus au pied des arbres.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
Pupe
 
Adulte
 

Autres informations

Le charançon de Warren est une espèce indigène des forêts conifériennes de l’Amérique du Nord et il est bien établi dans la forêt boréale du Canada. L’insecte est surtout présent sur des arbres croissant sur des terrains humides où le sol est couvert d’une épaisse couche d’humus ou de débris végétaux.

Le charançon de Warren s’attaque à toutes les espèces indigènes de pins et d’épinettes, mais aussi aux espèces exotiques. En forêt naturelle, le pin gris, le pin tordu latifolié (dans l’ouest du Canada) et l’épinette blanche sont les principales essences affectées. Répertorié au Canada vers les années 1930, il a par la suite ravagé des plantations de pins dans l’est du Canada, notamment en Ontario, au Québec et à Terre-Neuve.

Pour protéger les arbres d’une pullulation, on peut enlever l’humus (qui garde l’humidité et qui sert d’abri d’hibernation aux adultes) près du collet et des grosses racines, enlever et brûler tous les arbres affectés sur les sites infestés, élaguer jusqu’à un mètre de hauteur les arbres dont le diamètre a atteint 2 cm, éviter de planter des essences susceptibles dans des sols humides et près des endroits déjà infestées, nettoyer le sol de tous les débris végétaux avant la plantation.

Publications du Service canadien des forêts

Charançon de Warren

Régime et comportement alimentaire

  • Phloèmophage : Qui se nourrit des tissus du phloème.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
  • Radicivore : Qui se nourrit des racines des végétaux.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Épinette blanche, épinette de Norvège, pin gris, pin rouge, pin sylvestre, pin tordu latifolié

Photos
  • Charançon de Warren Adulte sur une tige d'épinette
  • Charançon de Warren Écorce de rameaux de sapin rongée par l'adulte
  • Charançon de Warren Base d'un pin sylvestre attaqué, libéré de la litière forestière
  • Charançon de Warren Base d'un pin sylvestre attaqué, encore entouré de litière forestière
  • Charançon de Warren Base attaqué d'un épinette, en partie libérée de la litière forestière
  • Charançon de Warren Base attaqué d'un épinette, en partie libérée de la litière forestière
Date de modification :