Mineuse des gaines foliaires du pin

Mineuse des gaines foliaires du pin -
  • Nom latin : Zelleria haimbachi Busck
  • Nom anglais : Pine needle sheathminer
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Yponomeutidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec

Cette espèce se rencontre principalement dans le sud de l’intérieur de la Colombie-Britannique, mais elle est répandue dans toute la province au sud du 52e parallèle. Elle est également présente vers l’est jusqu’au Québec et vers le sud jusqu’en Californie.

Micro-habitat(s)

Aiguille

Dommages, symptômes et biologie

En période d’infestation, les arbres attaqués sont souvent presque entièrement défoliés. Des infestations ont été signalées à Penticton en 1951; à Spences Bridge en 1958; à Louis Creek et Scotch Creek en 1962; à Clearwater-Vavenby en 1979 et 1980; à Clearwater-Shuswap de 1985 à 1992. Les sujets attaqués ne meurent pas, mais leur croissance peut être compromise.

La chenille mature mesure jusqu’à 14 mm de longueur. La tête est petite, de couleur havane. Le corps est élancé, grisâtre, avec une large rayure latérale orange terne. La chenille devient verte à l’approche de la nymphose.

La mineuse des gaines foliaires du pin hiberne au premier stade larvaire dans une aiguille minée. Au printemps, les chenilles redeviennent actives et étendent leur mine sur une distance d’environ 5 mm. Elles quittent ensuite l’aiguille minée pour s’attaquer à la gaine des nouvelles aiguilles. Chaque chenille endommage 6 à 10 faisceaux d’aiguilles avant de se nymphoser à la fin juin dans un cocon blanc de forme allongée, entre les bases des gaines foliaires minées. La vie nymphale dure une dizaine de jours. Les adultes émergent en juillet. Les femelles pondent leurs œufs individuellement entre le début juillet et la mi-août, de préférence sur les aiguilles de l’année. Les œufs éclosent une dizaine de jours plus tard. Dès leur éclosion, les jeunes chenilles dévorent le chorion de l’œuf et s’enfoncent directement dans une aiguille.

Publications du Service canadien des forêts

Mineuse des gaines foliaires du pin

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Mineuse : Qui se nourrit à l'intérieur du limbe foliaire, entre les parois de la feuille, ou directement sous la surface de l'écorce des végétaux, où elle creuse une galerie.
Informations sur les hôtes

Le pin tordu latifolié est l’hôte de prédilection de la mineuse des gaines foliaires du pin, mais le pin ponderosa et le pin gris sont également attaqués.

Hôte(s) principal(aux)

Pin gris, pin ponderosa, pin tordu côtier, pin tordu latifolié

Hôte(s) secondaire(s)

Douglas bleu, Épinette blanche, pin rouge, pin sylvestre

Photos
  • Mineuse des gaines foliaires du pin
  • Mineuse des gaines foliaires du pin
Date de modification :