Enrouleuse de l'érable

Enrouleuse de l'érable - Chenille mature (longueur, 25 mm)
  • Nom latin : Sparganothis acerivorana MacKay
  • Nom anglais : Maple leafroller
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Tortricidae
  • Synonyme(s) : Cenopis acerivorana (MacKay)
Description

Distribution

Est du Canada

Micro-habitat(s)

Feuille

Dommages, symptômes et biologie

La présence de feuilles enroulées dès la fin du mois de mai et de plusieurs feuilles qui pendent à la verticale durant toute la saison caractérisent le dommage causé par la larve de l’enrouleuse de l’érable.

Lorsque la population est élevée, le brunissement du feuillage survient et les cimes peuvent être complètement défoliées. Généralement, il y a peu de conséquences pour l’arbre, mais dans le cas où la défoliation est sévère, un certain pourcentage d’érables déjà affaiblis peuvent dépérir et mourir.

La présence de feuilles pendant des arbres est causée par la larve qui coupe la nervure médiane près du pétiole. Les feuilles enroulées, retenues par des fils de soie, servent d’abri aux larves qui en sortent juste le temps de se nourrir; plus tard en saison, ces mêmes feuilles abritent également les chrysalides.

Pendant l’été, la femelle dépose ses oeufs en masses irrégulières sur les feuilles ou d’autres parties de l’arbre. Il semble que les oeufs éclosent avant l’automne et les larves s’abritent propablement dans un hibernacle pour passer l’hiver. Au printemps, les jeunes chenilles s’alimentent dès le gonflement des bourgeons et plus tard, elles s’enroulent dans les feuilles.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
 
Pupe
 
Adulte
 

Autres informations

L’enrouleuse de l’érable est une espèce indigène en Amérique du Nord et se rencontre dans la région des Grands Lacs au Canada et aux États-Unis, ainsi qu’au Québec et dans les Maritimes.

Cette espèce se retrouve principalement sur les érables et occasionnellement sur d’autres essences feuillues.

Sur les petits arbres d’ornement, on peut simplement enlever à la main les feuilles enroulées au début de l’été, quand les chenilles ou les chrysalides sont encore à l’intérieur.

Publications du Service canadien des forêts

Enrouleuse de l'érable

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Enrouleuse : Qui enroule la feuille en forme de cigare ou seulement l'extrémité de la feuille pour se nourrir et se cacher.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Érable à sucre, Érable rouge

Photos
  • Enrouleuse de l'érable Masse d'oeufs en développement
  • Enrouleuse de l'érable Chenille mature (longueur, 25 mm)
  • Enrouleuse de l'érable Chrysalide dans son abri de feuilles enroulées
  • Enrouleuse de l'érable Adulte mâle au repos
  • Enrouleuse de l'érable Feuilles d'érable à sucre enroulées et pendantes
  • Enrouleuse de l'érable Peuplement d'érable à sucre sévèrement défolié
Date de modification :