Choristoneura lambertiana (Busck)

 -
  • Nom latin : Choristoneura lambertiana (Busck)
  • Nom anglais :
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Tortricidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique, Terre-Neuve

Cette espèce se rencontre dans le sud de l’intérieur de la Colombie-Britannique, au sud du 50e parallèle. Elle est également présente jusqu’en Californie.

Micro-habitat(s)

Aiguille, Cône, Bourgeon

Dommages, symptômes et biologie

Une infestation soutenue a sévi dans la région de Screw Creek, à l’est de Yahk, de 1963 à 1965. Le Choristoneura lambertiana se nourrit principalement des structures reproductrices de la plante hôte. Les cônes sont souvent complètement évidés et finissent par tomber.

La chenille mature mesure jusqu’à 15 mm de longueur. La tête est havane rougeâtre à ambre rougeâtre. Chez le mâle, le bouclier thoracique est brun rougeâtre pâle à foncé, tandis que chez la femelle, il est presque toujours havane à havane rougeâtre pâle. Le reste du corps est brun rougeâtre à rouille pâle, avec deux paires de taches pâles sur le dessus de chaque segment abdominal.

Cette tordeuse hiberne au deuxième stade larvaire dans un hibernaculum fixé à une branche. Les chenilles quittent habituellement leur cachette hivernale seulement après que les bourgeons et les cônes staminés soient suffisamment développés pour constituer une source de nourriture adéquate. Les chenilles qui émergent les premières peuvent miner les aiguilles. Les chenilles se nourrissent surtout sur les cônes staminés, mais elles peuvent aussi s’attaquer aux cônes femelles et au feuillage des pousses en croissance. Elles s’alimentent pendant quatre à six semaines. La vie nymphale dure environ deux semaines. Les adultes émergent entre le milieu et la fin de juillet. Les oeufs, de couleur vert pâle, sont déposés en grappes sur les aiguilles de l’hôte entre la fin juillet et le début août. Ces grappes sont constituées de deux rangées superposées le long de l’axe des aiguilles. Chacune peut contenir jusqu’à 83 oeufs, la moyenne étant de 22. L’incubation des oeufs dure 9 à 13 jours. Les chenilles du premier stade migrent des aiguilles vers des endroits protégés sur les branches pour se tisser un hibernaculum.

Publications du Service canadien des forêts

http://scf.rncan.gc.ca/publications/recherche?query=&process=Recherche

Régime et comportement alimentaire

  • Hétéroconophage : Qui attaque les graines et les cônes à l'occasion, mais qui vit et se nourrit généralement des tiges et des aiguilles.
    • Ectophage : Insecte exposé qui se nourrit sans pénétrer dans les tissus de son hôte animal ou végétal.
    : Qui attaque les graines et les cônes à l'occasion, mais qui vit et se nourrit généralement des tiges et des aiguilles.
    • Mineuse : Qui se nourrit à l'intérieur du limbe foliaire, entre les parois de la feuille, ou directement sous la surface de l'écorce des végétaux, où elle creuse une galerie.
Informations sur les hôtes

L’hôte de prédilection du Choristoneura lambertiana est le pin tordu latifolié, mais le pin ponderosa est également attaqué.

Hôte(s) principal(aux)

Pin tordu latifolié

Hôte(s) secondaire(s)

Aulne rouge, douglas bleu, pin ponderosa, sapin baumier

Photos
Date de modification :