Tordeuse du cerisier

Tordeuse du cerisier - Larve
  • Nom latin : Archips cerasivorana (Fitch)
  • Nom anglais : Uglynest caterpillar
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Tortricidae
Description

Distribution

Partout au Canada

Canada et le nord-est des Etats-Unis

Micro-habitat(s)

Feuille, Écorce

Dommages, symptômes et biologie

La tordeuse du cerisier est une espèce indigène largement répandue dans toutes les régions du Canada et dans le nord-est des États-Unis. Les populations peuvent être nombreuses certaines années puis rares durant de longues périodes. L'insecte s'alimente essentiellement sur le cerisier de Virginie ou sur le cerisier tardif, mais les roses et l'aubépine font également partie de ses hôtes favoris. Durant les épidémies, l'insecte se nourrit souvent sur le peuplier faux-tremble, le peuplier et le bouleau. Cet insecte a peu d'incidence sur le plan économique, sauf lorsqu'il tisse des toiles peu esthétiques sur les arbres-hôtes; ces toiles sont souvent visibles sur les arbres situés en bordure des routes.

Le papillon adulte a une envergure alaire d'environ 25 mm. Il est de couleur orange pâle et les ailes frontales sont marquées de taches brunes de forme irrégulière et de bandes bleutées transversales. Il émerge de la fin juillet à la fin août et les femelles déposent leurs oeufs sous forme de masses sur l'écorce des arbustes et des jeunes arbres, à proximité du sol. Les oeufs éclosent le printemps suivant, à la fin mai ou au début juin. Les larves attachent les feuilles pour former un nid ou une toile où elles vivent et se nourrissent. La taille du nid augmente au fur et à mesure qu'elles grandissent et il arrive souvent que des cerisiers de Virginie soient totalement recouverts. Les chenilles terminent leur croissance et se transforment en chrysalides au cours des deux premières semaines de juillet. La transformation en chrysalide a lieu à l'intérieur de la toile; avant l'émergence des adultes, les chrysalides se déplacent jusqu'à la paroi externe de la toile. On recense une génération par année.

Autres informations

Les ennemis naturels assurent généralement la répression des épidémies occasionnelles de tordeuses du cerisier. Les méthodes les plus efficaces pour contrôler l'insecte une fois que les toiles ont été formées consistent à les ôter et à les brûler.

Publications du Service canadien des forêts

Tordeuse du cerisier

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Tisseuse : Qui tisse un abri avec des fils de soie pour se cacher ou se nourrir.
Informations sur les hôtes

Cerisier de Virginie, cerisier tardif, rosiers, aubépine, peuplier faux-tremble, peuplier et bouleau

Hôte(s) principal(aux)

Aubépine, bouleau, cerisier de Virginie, cerisier tardif, peuplier, peuplier faux-tremble, rosier

Photos
  • Tordeuse du cerisier Larve
  • Tordeuse du cerisier Larve
  • Tordeuse du cerisier Adulte
  • Tordeuse du cerisier Adulte
  • Tordeuse du cerisier Tente tissée par les chenilles
  • Tordeuse du cerisier Tente tissée par les chenilles
  • Tordeuse du cerisier Tentes tissées par les chenilles sur des Cerisiers en bordure
  • Tordeuse du cerisier Tente sur du Cerisier entièrement défolié. Présence de papillons
  • Tordeuse du cerisier Gros plan sur des chrysalides et sur des papillons sur une tente
  • Tordeuse du cerisier Gros plan sur des chrysalides et sur des papillons sur une tente
  • Tordeuse du cerisier Gros plan sur la colonie de chenilles dans la tente
Date de modification :