Tordeuse occidentale de l'épinette

Tordeuse occidentale de l'épinette - Vue dorso-latérale d'une larve mature sur un Douglas taxifolié
  • Nom latin : Choristoneura occidentalis (Freeman)
  • Nom anglais : Western spruce budworm
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille : Tortricidae
Description

Distribution

Colombie-Britannique, Alberta

Micro-habitat(s)

Aiguille

Dommages, symptômes et biologie

La tordeuse occidentale de l'épinette est le défoliateur le plus destructeur de la Colombie-Britannique. Les premiers stades larvaires entraînent la mort des bourgeons qu'ils minent et les stades intermédiaires à tardifs dépouillent les arbres de leurs aiguilles de l'année, principalement dans la partie supérieure du houppier. Les tordeuses des bourgeons ne consomment en général qu’une partie des aiguilles et mangent la base de celles-ci. Dès le milieu de l'été, les arbres fortement infestés semblent roussis et la partie supérieure de leur houppier et l'extrémité de leurs branches sont gravement défoliées. Une défoliation grave pendant plusieurs années consécutives peut entraîner une diminution de l'accroissement, un dépérissement terminal, des difformités du fût et, dans certains cas, la mort de l'arbre.

Les larves matures mesurent 25 mm de longueur. Leur tête est brune à noire, sans marque. Leur corps est d’un brun pâle à foncé, parfois nettement verdâtre; chaque segment abdominal est marqué dorsalement de deux paires de taches blanc ivoire. Les papillons mesurent environ 12 mm de longueur et les ailes ont une envergure de 22 à 28 mm. Les ailes antérieures sont de couleur grise ou brun orangé marquées de stries plus claires. La bordure des ailes est ornée de taches blanches très apparentes.

L’insecte n’a qu’une génération par année. Il hiverne au deuxième  stade larvaire, à l'abri dans un hibernaculum (abri fait de fils de soie) sur une branche ou sur le tronc. Les larves sortent de leur cachette en avril et commencent par miner les aiguilles et les bourgeons. Au fil du débourrement des bourgeons en mai, elles ravagent les nouvelles aiguilles en croissance. Elles finissent par se tisser un abri fait de fils de soie lâches retenant des nouvelles aiguilles autour de leur site d'alimentation. Les larves matures se transforment en chrysalides dans cet abri de la fin de juin à la mi-juillet. Les adultes émergent 12 à 18 jours plus tard. Après l'accouplement, les femelles pondent jusqu'à 150 oeufs adossés les uns aux autres en masses soyeuses à la façon de bardeaux sur le dessous des aiguilles. Les oeufs éclosent en l'espace de 12 jours. Les chenilles néonates ne se nourrissent pas, mais rampent vers un endroit abrité et se tissent un petit hibernaculum pour passer l’hiver.

Cycle biologique (à l'ouest des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'ouest des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
 
Chrysalide
 
Adulte
 

Autres informations

Au Canada, la première épidémie de la tordeuse occidentale de l’épinette a été rapportée en 1919 sur l’île de Vancouver. Depuis, plusieurs infestations ont été signalées périodiquement, surtout dans l’intérieur méridional de la Colombie Britannique et occasionnellement dans le sud-ouest de l’Alberta. Des pullulations considérables qui ont entraîné la défoliation de plus de 100 000 ha sont survenues à la fin des années 1950 et de nouveau dans les années 1970. Des pullulations encore plus considérables qui ont causé des dommages sur plus de 800 000 ha sont également survenues dans les années 1980 et les années 2000, dans les forêts intérieures de la région.

Publications du Service canadien des forêts

Tordeuse occidentale de l'épinette

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Défoliateur libre : Qui se nourrit et se déplace librement sur le feuillage.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Douglas vert, Épinette blanche, Épinette d'Engelmann, sapin grandissime

Photos
  • Tordeuse occidentale de l'épinette Vue dorso-latérale d'une larve mature sur un Douglas taxifolié
  • Tordeuse occidentale de l'épinette
  • Tordeuse occidentale de l'épinette
Date de modification :