Cécidomyie européenne du pin

Cécidomyie européenne du pin - Vue latérale de l'adulte
  • Nom latin : Contarinia baeri (Prell)
  • Nom anglais : European pineneedle midge
  • Ordre : Diptera
  • Famille : Cecidomyiidae
Description

Distribution

Québec, Nouveau-Brunswick, Ontario

Micro-habitat(s)

Aiguille

Dommages, symptômes et biologie

La cécidomyie européenne se nourrit des tissus foliaires à l’intérieur de la gaine des aiguilles. Cette façon de s’alimenter provoque le flétrissement et le brunissement d’une des deux aiguilles du faisceau. L’aiguille brunie finit par s’écarter de l’autre restée verte. On observe plus facilement ce phénomène au mois d’août lorsque le feuillage affecté commence à tomber et qu’il reste encore des aiguilles atteintes dans la cime de l’arbre.

Une faible proportion des rameaux meurt, même lors d’une infestation sévère, et l’arbre en est rarement affecté de façon importante.

Lorsque le faisceau d’aiguilles se détache du rameau, la larve est entraînée au sol et hiberne dans un cocon enfoui dans la litière au pied des arbres infestés. L’adulte émerge en juin et en juillet. La femelle dépose ses œufs au niveau de la gaine des aiguilles situées dans la partie supérieure des arbres.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
Cocon
 
 
Adulte
 

Autres informations

Espèce d’origine européenne, la cécidomyie européenne du pin a probablement été introduite en Amérique il y a une quarantaine d’années. Dans l’est du Canada, on observe régulièrement des infestations de courte durée qui affectent le pin sylvestre et le pin rouge.

L’émondage des pousses affectées de l’année courante peut améliorer la condition esthétique des arbres légèrement, ou même modérément, infestés.

Publications du Service canadien des forêts

Cécidomyie européenne du pin

Régime et comportement alimentaire

  • Phyllophage : Qui se nourrit du tissu de la feuille des végétaux.
    • Mineuse : Qui se nourrit à l'intérieur du limbe foliaire, entre les parois de la feuille, ou directement sous la surface de l'écorce des végétaux, où elle creuse une galerie.
Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Pin rouge, pin sylvestre

Photos
  • Cécidomyie européenne du pin Pupe
    Thérèse Arcand
  • Cécidomyie européenne du pin Vue latérale de l'adulte
    Thérèse Arcand
  • Cécidomyie européenne du pin Aiguilles jumelles de pin sylvestre, l'une affectée, l'autre intacte
    Thérèse Arcand
  • Cécidomyie européenne du pin Apparence du dégât à la base de l'aiguille affectée
    Jean-Paul Laplante
  • Cécidomyie européenne du pin Aiguilles jumelles de pin sylvestre, l'une affectée, l'autre intacte
    Thérèse Arcand
  • Cécidomyie européenne du pin Écartement des deux aiguilles jumelles pour montrer l'emplacement de la larve
    Thérèse Arcand
  • Cécidomyie européenne du pin Branches de pin sylvestre en partie dénudées après une année d'attaque
    Claude Monnier
Date de modification :