Rouille des aiguilles de l'épinette

Rouille des aiguilles de l'épinette -
  • Nom latin : Chrysomyxa ledi (Alb. & Shwein.) de Bary
  • Nom anglais : Spruce needle rust
  • Division : Basidiomycota
  • Classe : Uredinales
Description

Micro-habitat(s)

Aiguille

Distribution

Est du Canada

Dommages, symptômes et biologie

Le champignon cause des rouilles sur les aiguilles de l’année et une défoliation plus ou moins importante. Les aiguilles infectées se dessèchent, rougissent, meurent et finissent par tomber. Le pathogène passe l’hiver sur le feuillage d’une petite plante, le thé du Labrador (Ledum groenlandicum Retzius.). Au printemps, un premier type de spores se développe et propage la maladie sur d’autres plants de thé du Labrador. Au début de l’été, un second type de spores se développe sur les plants de thé du Labrador, mais celles-ci vont infecter les aiguilles d’épinette. De petits points rouges apparaissent alors sur les aiguilles infectées, taches dans lesquelles se développent un troisième type de spores. Vers le milieu de l’été, des pustules blanches contenant les spores matures allant de l’orange au jaune deviennent visibles. Ces spores vont infecter de nouveaux plants de thé du Labrador.

Autres informations

Pour diminuer les risques de contracter la maladie, il suffit d’éviter la plantation d’épinettes près des zones où le thé du Labrador est très présent, comme par exemple dans les zones très humides ou marécageuses.

Publications du Service canadien des forêts

Rouille des aiguilles de l'épinette

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Épinette noire, Épinette rouge, thé du Labrador

Photos
  • Rouille des aiguilles de l'épinette
  • Rouille des aiguilles de l'épinette
  • Rouille des aiguilles de l'épinette Fructifications et spores
  • Rouille des aiguilles de l'épinette Rouille sur les aiguilles
  • Rouille des aiguilles de l'épinette Rouille sur les aiguilles
  • Rouille des aiguilles de l'épinette Rouille sur les aiguilles
Date de modification :