Carie rouge alvéolaire du pied

Carie rouge alvéolaire du pied - Carpophores; Carie rouge alveolaire du pied
  • Nom latin : Inonotus tomentosus (Fr.:Fr.) Teng
  • Nom anglais : Tomentosus root rot
  • Division : Basidiomycota
  • Classe : Aphyllophorales
  • Synonyme(s) : Coltrichia tomentosa (Fr.:Fr.) Murrill,
    Onnia tomentosa (Fr.:Fr.) P. Karst.,
    Polyporus tomentosus Fr.:Fr. var. tomentosus,
    Polyporus tomentosus Fr.:Fr.
Description

Micro-habitat(s)

Tronc, Racine

Distribution

Partout au Canada

Dommages, symptômes et biologie

Le champignon cause une carie alvéolaire dans le bois des racines et de la partie inférieure du tronc. Les spores s’introduisent par une blessure sur les racines ou sur le tronc, puis l’infection progresse vers la racine principale et les grosses racines latérales. Une fois bien implanté dans les racines, le champignon peut infecter d’autres arbres si les racines de ces derniers touchent à celles de l’arbre infecté. Vers la fin de l’été, les fructifications du champignon se développent en grand nombre sur les racines et le tronc. Le dessus de la fructification est légèrement velu et arbore une coloration chamois jaunâtre lorsqu’elle est jeune. Le dessous du champignon est parsemé de petits pores et présente, pour sa part, une couleur chamois brunâtre. La carie prend d’abord la forme d’une simple coloration rouge dans le bois des parties atteintes. Par la suite, on observe la formation de petites alvéoles tapissées de fibres blanches. Les arbres infectés peuvent résister pendant quelques années à la maladie, mais cela les rend plus vulnérable aux dommages causés par d’autres agents pathogènes. Les arbres atteints peuvent paraître sains, mais ils contiennent beaucoup de rebuts dans le pied et l’augmentation de croissance annuelle est réduite.

Autres informations

Puisque les arbres atteints sont vulnérables aux chablis, il est recommandé de les éliminer rapidement dans les endroits où ils peuvent causer des dommages, notamment dans les plantations d’épinettes blanches Il existe deux espèces similaires d’Inonotus, lesquelles seraient moins virulentes. Il est difficile de distinguer les deux espèces, en particulier en l’absence de basidiocarpes. Les basidiocarpes de I. tomentosussont plus petites et plus minces et se forment habituellement en groupes alors que celles de I. circinatus sont plus larges, plus épaisses et généralement isolées. Inonotus circinatus infecte moins couramment l’épinette que I. tomentosus. Les caractéristiques des soies sont utiles à l’établissement d’un bon diagnostic. Au stade avancé, la carie peut aussi être confondue avec celle de Phellinus pini.

Publications du Service canadien des forêts

Carie rouge alvéolaire du pied

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Épinette blanche, Épinette d'Engelmann, épinette de Norvège, Épinette noire

Hôte(s) secondaire(s)

Douglas bleu, Épinette de Sitka, mélèze de l'Ouest, pin à blanche écorce, pin argenté, pin blanc, pin gris, pin ponderosa, pin rouge, pin tordu côtier, pruche de l'Ouest, sapin baumier, sapin gracieux, sapin grandissime, sapin subalpin, thuya géant

Photos
  • Carie rouge alvéolaire du pied Symptômes observés dans la cime d’une épinette mature atteinte
  • Carie rouge alvéolaire du pied Fructifications d'I. circinatus
  • Carie rouge alvéolaire du pied Coloration du bois de cœur dans une racine infectée
  • Carie rouge alvéolaire du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied Carpophores; Carie rouge alveolaire du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied Carpophores; plantation; Carie rouge alvéolaire du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied Carpophore
  • Carie rouge alvéolaire du pied Bois carié; Carie du pied
  • Carie rouge alvéolaire du pied Carpophore
  • Carie rouge alvéolaire du pied Bois carié; carie rouge alvéolaire du pied
Date de modification :