Chancre cytosporéen

Chancre cytosporéen -
  • Nom latin : Valsa sordida Nitschke
  • Nom anglais : Cytospora canker
  • Division : Ascomycota
  • Classe : Diaporthales
  • Synonyme(s) : Cytospora pulcherrima Dearn. and Hansbr.
Description

Micro-habitat(s)

Tronc, Pousse annuelle, Branche

Distribution

Est du Canada

Dommages, symptômes et biologie

On observe une zone d'écorce morte, affaissée et brune autour du point d'entrée, généralement une blessure ou un rameau mort. Sous l'écorce, le bois est décoloré, mouillé et sent mauvais. On pourra aussi voir des fructifications orangées et à l'occasion des vrilles orangées (conidies) sortant de l'écorce.

Cette maladie constitue rarement un problème ayant une importance économique dans les peuplements naturels, mais elle peut occasionner de sérieux dommages dans les pépinières forestières, les jeunes plantations et les dispositifs horticoles. L’infection initiale est suivie par la mort d’une partie d’écorce et rarement par la formation d’un véritable chancre. Lorsque le temps est humide, les spores du champignon sont expulsées de l’écorce sous forme de vrilles orangées et la pluie, le vent ou les animaux vont les disséminer.

Maladie affectant les arbres déjà affaiblis ou stressés. La maladie s’introduit généralement par une blessure sur les branches ou le tronc. L’infection initiale est suivie par la mort d’une partie de l'écorce et rarement par la formation d’un véritable chancre.

Autres informations

La maladie cause davantage de dommage chez les jeunes arbres. Certains peupliers hybrides sont nettement plus résistants que les espèces indigènes.

Il est prouvé que Cytospora chrysosperma s’établit dans l’écorce saine du peuplier faux-tremble et du hêtre, ne provoquant des maladies que dans les arbres ou les branches affaiblies ou chez des hôtes stressés par la sécheresse, une blessure, une insolation, le feu ou d’autres troubles pathologiques. La présence de cette maladie indique généralement que les arbres subissent un stress. Cytospora nivea (Hoffm.: Fr. Sacc.) et son téléomorphe Leucostoma nivea (Hoffm.: Fr) Höhnel cause aussi des dégâts semblables sur les peupliers.D’autres espèces de Valsa, y compris Valsa abietis Fr. (anamorphe : C. abietis Sacc.) et V. pini (Alb. & Schw. ex Fr.) Fr. (anamorphe : C. pini Desmaz.) sont associées à des chancres et à la mort en cime chez les conifères.

Publications du Service canadien des forêts

Chancre cytosporéen

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Peuplier à grandes dents, peuplier baumier, peuplier faux-tremble, peuplier noir d'Italie, saule, saule pleureur doré

Hôte(s) secondaire(s)

Bouleau à papier, bouleau fontinal, cerisier de Virginie, chêne, Érable, Érable à sucre, Érable argenté, érable de Norvège, peuplier argenté, peuplier deltoïde, pommier, sorbier, sureau

Photos
  • Chancre cytosporéen Chancres causés par Cytospora chrysosperma sur un peuplier faux-tremble
  • Chancre cytosporéen Chancres causés par Cytospora chrysosperma sur un peuplier faux-tremble
  • Chancre cytosporéen Chancres causés par Cytospora chrysosperma sur un peuplier faux-tremble
  • Chancre cytosporéen
  • Chancre cytosporéen
  • Chancre cytosporéen
  • Chancre cytosporéen Tronc avec un chancre; Chancre cytosporéen
Date de modification :