Rouge du Douglas

Rouge du Douglas - Taches brun rougeâtre sur des épines de Douglas taxifolié infectées par <em>Rhabdocline</em>
  • Nom latin : Rhabdocline pseudotsugae Syd.
  • Nom anglais : Douglas-fir needle blight
  • Division : Ascomycota
  • Classe : Helotiales
Description

Micro-habitat(s)

Aiguille

Distribution

Ouest du Canada

Dommages, symptômes et biologie

Des infections graves répétées provoquent une défoliation presque totale des arbres, ne laissant que les aiguilles de l’année. Les conséquences de la maladie sont importantes sur les petits arbres parce qu’ils possèdent moins d’aiguilles au total. Habituellement, les grands arbres ne subissent qu’une légère défoliation et sont peu endommagés. Les plantations d’arbres de Noël peuvent subir de sérieux dommages.

Autres informations

Le rouge du Douglas est causé par un certain nombre d’espèces et de sous-espèces du genre Rhabdocline. Les plus communes en Colombie-Britannique sont R. pseudotsugae (qui est décrit ici) et R. weirii (Parker & Reid). Les symptômes d’une infection due à ces organismes sont toutefois similaires, de sorte qu’il est rarement important de procéder à une identification précise. Les années d’infection épidémique se produisent selon un cycle et dépendent des conditions climatiques pendant la période d’infection. Parfois, certains arbres manifestent une résistance marquée à la maladie.

Publications du Service canadien des forêts

Rouge du Douglas

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Douglas bleu

Photos
  • Rouge du Douglas Cimes amincies de Douglas taxifolié infectés par Rhabdocline pseudotsugae
  • Rouge du Douglas Défoliation causée par Rhabdocline pseudotsugae
  • Rouge du Douglas Taches brun rougeâtre sur des épines de Douglas taxifolié infectées par Rhabdocline
  • Rouge du Douglas Fructifications de Rhabdocline pseudotsugae
Date de modification :