Carie laminée des racines du Douglas taxifolié

Carie laminée des racines du Douglas taxifolié - Fructification de <em>P. weirii</em> sur le Douglas taxifolié
  • Nom latin : Phellinus weirii-1 (Murrill) R. L. Gilbertson
  • Nom anglais : Laminated root rot douglas-fir form
  • Division : Basidiomycota
  • Classe : Aphyllophorales
Description

Micro-habitat(s)

Base de l'arbre

Distribution

Ouest du Canada

Dommages, symptômes et biologie

Le thuya géant succombe rarement aux attaques de P. weirii, les dommages étant limités en majeure partie à la carie du pied, qui peut se propager jusqu’à 2 à 3 m de haut dans le tronc des arbres vivants et, dans les cas de carie grave, jusqu'à 10 m de haut. La majorité des vieux cèdres sont plus ou moins atteints par la carie du pied, la plupart du tempscausée par P. weirii. Ceci peut affaiblir l’arbre et provoquer un bris de la tige à faible hauteur sur le tronc.

La carie jaune annelée constitue une menace importante pour son hôte, le Douglas de seconde venue, lequel a une plus grande valeur économique. La maladie fait pourrir la racine, ce qui entraîne un ralentissement de croissance important et rend l’arbre vulnérable au chablis et au bris de la tige, mais ce dernier est rare dans le cas des arbres du littoral.

Autres informations

L’infection initiale et la propagation du champignon dans le peuplement se produisent quand des racines en santé entrent en contact avec des racines malades. Le champignon peut demeurer viable dans les souches et les racines pendant de nombreuses décennies après la mort de l’arbre, fournissant ainsi une source d’inoculum pour les rotations suivantes. Le mycélium ne se développe pas librement sur le sol et on ne pense pas que les spores soient un important vecteur de dissémination de la maladie. Les centres d’infection se développent autour de souches infectées et s’étendent de façon radiale au rythme d’environ 30 cm par année.

Publications du Service canadien des forêts

Carie laminée des racines du Douglas taxifolié

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Douglas bleu

Hôte(s) secondaire(s)

Épinette d'Engelmann, Épinette de Sitka, if de l'Ouest, mélèze de l'Ouest, pruche de l'Ouest, pruche subalpine, sapin argenté, sapin gracieux, sapin grandissime, sapin noble, sapin rouge de Californie, sapin subalpin, sequoia géant

Photos
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Arbres morts et moribonds dans un centre d’infection causée par P. weirii
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Coloration de l’écorce du Douglas taxifolié
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Douglas taxifolié déraciné par le vent dans un centre d’infection par la carie de la racine, montrant les mottes de racines caractéristiques
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Mycélium ectotrophe coloré en mauve et mycélium en croûte brun sur une racine de Douglas taxifolié
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Fructification de P. weirii sur le Douglas taxifolié
  • Carie laminée des racines du Douglas taxifolié Stade initial de carie dans l’aubier externe
Date de modification :