Agents biotique

Les bactéries sont des organismes unicellulaires ne comportant pas de véritable noyau cellulaire. Elles ont plutôt un chromosome unique. Les bactéries pathogènes s'attaquant aux arbres sont peu nombreuses.

La majorité des agents pathogènes forestiers sont des champignons qui se classent généralement dans l'une ou l'autre des catégories suivantes : Basidiomycotina, Ascomycotina ou Deuteromycotina.

Les Deuteromycotina se reproduisent de façon végétative par la production de conidies sur des conidiophores (Figure 1) ou à l'intérieur de structures spéciales, telles les pycnides. Les Ascomycotina se reproduisent de façon sexuée en formant 4, 8, 16 ou 32 ascospores enveloppées dans des asques (Figure 2), sur une structure nommée ascôme. Les acômes peuvent être des apothèces en forme de coupe, des périthèces en forme de bouteille ou des cléistothèces en forme de ballon.

Les Basidiomycotina se reproduisent de façon sexuée en formant des basides portant quatre basidiospores (Figure 3) sur un structure appelée basidiôme. Les basidiômes portent les basides sur des lamelles, des pores, des dents ou d'autres structures. Les rouilles (Uredinales) sont des Basidiomycotina qui agissent en tant que parasites obligatoires et dont le cycle de vie complexe exige généralement un hôte alternant.

Date de modification :