Phytopte des fleurs du frêne

  • Nom latin : Eriophyes fraxiniflora Felt
  • Nom anglais : Ashflower gall
  • Ordre : Acari
  • Famille : Eriophyidae
  • Synonyme(s) : Eriophyes spp.
Description

Distribution

Partout au Canada

Micro-habitat(s)

Dommages, symptômes et biologie

La plupart des galles des arbres à feuilles caduques sont provoquées par des acariens de taille si minuscule qu'ils sont à peine visibles à l'œil nu. D'autres galles sont causées par des guêpes, des moucherons ou des pucerons. Les acariens insèrent leurs longues parties buccales dans le tissu foliaire ou floral et sucent les jus de la plante. Lorsqu'ils se nourrissent, ils semblent injecter dans les tissus une substance qui favorise la croissance, avec pour conséquence la formation d'enflures ou de galles sur la surface des feuilles ou des fleurs.

L'incidence de la formation des galles et de l'alimentation sur la croissance n'est pas connue avec précision; toutefois, il est probable que celles-ci réduisent la capacité des feuilles de produire des éléments nutritifs et donc causent l'affaiblissement de l'arbre dans une certaine mesure. Les graves infestations rendent le feuillage inesthétique.

La plupart de ces acariens hivernent au stade adulte dans les crevasses de l'écorce et en dessous des écailles des bourgeons. Lorsque ceux-ci commencent à sortir, les acariens rampent jusqu'aux bourgeons qui s'ouvrent où ils s'alimentent et déposent des œufs. Les œufs éclosent au bout d'une période de 7 à 10 jours et les nymphes se fixent sur de jeunes feuilles. Les galles commencent à se former autour des nymphes peu après que celles-ci aient commencé à s'alimenter et elles recouvrent complètement l'insecte au bout de deux semaines. Au début août, lorsqu'il est parvenu à maturité, l'insecte émerge des galles et entre en hibernation.

Un acarien de très petite taille, Eriophyes fraxiniflora Felt, provoque parfois une croissance excessive et une déformation des feuilles du frêne. Cette déformation se traduit par la présence de masses inesthétiques sur les rameaux. Ces galles noircissent et demeurent sur les arbres tout au long de l'hiver. Les arbres ne meurent pas en règle générale, mais une certaine mortalité de la pousse de l'année courante est possible, avec pour conséquence une déformation des arbres.

Publications du Service canadien des forêts

Phytopte des fleurs du frêne

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Chêne rouge, Érable à sucre, Érable argenté, Érable rouge, frêne, frêne blanc, frêne bleu, frêne commun, frêne d'Austin, frêne de l'Oregon, frêne noir, frêne pubescent, frêne rouge, frêne vert, hêtre, orme, peuplier, peuplier faux-tremble, pommier, sorbier d'Amérique, tilleul

Date de modification :