Lepidoptera

Biologie

Insectes holométaboles (à métamorphose complète). Les chenilles (larves des lépidoptères) comptent un nombre variable de stades (mues) et sont de formes et de couleurs très variées. Chez les lépidoptères, la chenille se transforme en chrysalide (stade pupal) avant de devenir un papillon. La nymphose (passage du stade larvaire au stade pupal) se produit la plupart du temps dans un abri ou un cocon tissé à l'aide des fils de soie de la chenille, caché dans la litière ou à différents endroits sur les végétaux.

Selon les espèces, les lépidoptères hivernent à différents stades de développement (oeuf, larve, chrysalide ou cocon et adulte).

Les lépidoptères sont principalement phytophages (se nourrissent de végétaux), mais quelques espèces sont zoophages (prédateurs) ou saprophages (détritivores). On les retrouve dans des milieux très variés, selon leur régime alimentaire et leur stade de développement (larve ou adulte). Dans les milieux agricoles et forestiers, les chenilles phytophages se nourrissent principalement sur le feuillage; d'autres espèces se retrouvent sur les fruits des végétaux, dans le tronc ou la tige des végétaux, dans la litière et sur les fleurs. Certains papillons sont diurnes, mais plusieurs familles sont principalement crépusculaires ou nocturnes. Les papillons ont une grande importance comme insectes pollinisateurs, mais plusieurs sont des ravageurs (tordeuse des bourgeons de l'épinette, arpenteuse de la pruche, livrée des forêt, etc.).

Famille(s)

Les organismes suivants sont des représentants typiques de certaines familles pour cet ordre. Au moins une espèce associée à ces familles est décrite dans les fiches du site.

Arctiidae

Bucculatrigidae

Coleophoridae

Aucune donnée

Cossidae

Gelechiidae

Geometridae

Gracillariidae

Incurvariidae

Lasiocampidae

Lycaenidae

Lymantriidae

Noctuidae

Notodontidae

Nymphalidae

Pieridae

Pyralidae

Saturniidae

Sesiidae

Tortricidae

Yponomeutidae

Date de modification :