Bris de verglas

Bris de verglas - Troncs courbés par le poids de la glace
  • Nom latin : Ruptio gelicidii Nature
  • Nom anglais : Ice break
  • Division : Intemperiae
  • Classe : Pluviatilae
Description

Micro-habitat(s)

Bourgeon, Rameau, Branche, Tronc

Distribution

Est du Canada

Dommages, symptômes et biologie

Le verglas est un dépôt de glace, compact, lisse et homogène. Généralement transparent ou légèrement opaque, il provient de la congélation de gouttes de pluie ou de bruine liquide sur des objets dont la surface est à une température inférieure ou égale à 0°C. Il recouvre toutes les parties des objets exposés aux précipitations. Les accumulations de glace peuvent augmenter jusqu'à 30 fois le poids des branches d’arbres. L'accumulation de neige ou de verglas dans la cime d'un arbre engendre des contraintes de compression dans la tige, ainsi que des problèmes de flexion si la tige n'est pas parfaitement droite. La rupture des branches dépend de plusieurs facteurs : l'espèce de l’arbre, la densité du bois, la présence de noeuds et l'architecture de l'arbre. De plus, le verglas crée la perte d'une quantité importante de rameaux et de bourgeons, ce qui se solde par un ralentissement de la croissance, le printemps suivant. Les spécialistes ont établi une classification de la vulnérabilité des arbres, mais elle peut varier selon l'endroit, l'environnement immédiat, l'âge et l'état de santé de l'arbre. Parmi les plus vulnérables, on retrouve l'orme d'Amérique, l'érable argenté, le cerisier tardif et le tilleul d’Amérique. L'érable à sucre, l'érable rouge, le frêne d'Amérique, le chêne rouge et le pin blanc font partie des vulnérabilités intermédiaires, alors que les plus résistants regroupent la pruche de l'est, l’épinette blanche et le caryer.

Autres informations

La tempête de verglas de 1998 a causée la mort de 22 personnes à l'échelle du Québec. Environ un millier de pylônes électriques sont tombés ainsi que 24 000 poteaux de bois et 120 lignes de transport ont été endommagées, en plus de mobiliser 12 000 soldats, soit le plus important déploiement militaire en temps de paix de l'histoire du Canada. Trois millions de personnes ont manqué d’électricité simultanément et des dizaines de milliers de personnes ont été privées de courant durant plus d'un mois. En tout, 454 centres d'hébergement ont été improvisés afin de recevoir des centaines de milliers de personnes sinistrées. En ce qui concerne les forêts, 35 000 km2 ont été touchés dans l’est du Canada et 15 200 km2 de forêts ont subi des dégâts modérés à graves, dont 11 700 km2 se situaient au Québec.

Publications du Service canadien des forêts

Bris de verglas

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Conifère, feuillus

Photos
  • Bris de verglas Troncs courbés par le poids de la glace
  • Bris de verglas Cassures de branches et de troncs
  • Bris de verglas Conifères écrasés par le poids de la glace
  • Bris de verglas Dommages sévères dans une érablière
Date de modification :