Asphyxie par poussière de minerai de cuivre

Asphyxie par poussière de minerai de cuivre - Peuplement détruit par la pollution de la mine
  • Nom latin : Suffocacio aeris Humain
  • Nom anglais : Copper ore dust asphyxiation
  • Division : Pollutio
  • Classe : Pulveraria
Description

Micro-habitat(s)

Feuille, Arbre entier, Aiguille

Distribution

Partout au Canada

Dommages, symptômes et biologie

Les sources de pollution à proximité des mines de cuivre sont nombreuses. Les résidus concassés de minerai contiennent une quantité importante de soufre et leurs eaux de lessivage sont extrêmement toxiques. Ces eaux contiennent des métaux lourds en suspension tel que le plomb, le mercure et l’arsenic. Pour extraire le cuivre du minerai, une quantité phénoménale d’eau est utilisée et contaminée par les mêmes polluants que les eaux de lessivage. Le concassage du minerai produit également une grande quantité de poussière. Enfin, la production d’énergie nécessaire à la fonte du métal nécessite l’utilisation d’une grande quantité de combustibles fossiles, principalement le charbon. L’utilisation de ce type d’énergie produit une grande variété de polluants atmosphériques comme les NOx et les SOx, produisant des précipitations acides. Les dommages causés aux peuplements forestiers près des mines de cuivre sont désastreux. La mort des arbres peut s’étendre sur des dizaines de kilomètres autour de la mine.

Autres informations

Depuis quelques années, les normes environnementales se resserrent et les dommages causés à l’environnement s’amoindrissent quelque peu.

Publications du Service canadien des forêts

Asphyxie par poussière de minerai de cuivre

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Conifère, feuillus

Photos
  • Asphyxie par poussière de minerai de cuivre Peuplement détruit par la pollution de la mine
Date de modification :