Mulot ou campagnol des champs

Mulot ou campagnol des champs - Écorce mangée à la base
  • Nom latin : Microtus pennsylvanicus (Ord)
  • Nom anglais : Meadow vole or field mouse
  • Division : Vertebrata
  • Classe : Rondentia
Description

Micro-habitat(s)

Tronc, Collet

Distribution

Partout au Canada

Dommages, symptômes et biologie

Le campagnol des champs, communément appelé « mulot », est un petit mammifère rongeur très répandu. Les mulots se fabriquent un nid d'herbe à la fin de l’automne pour passer l'hiver. Durant l'hiver, ces rongeurs se nourrissent de l'écorce des petits arbres à partir de la base en montant jusqu'à la hauteur de la neige. Si l'écorce est mangée sur toute la circonférence de la tige ou du tronc, la partie de l’arbre située au-dessus de la blessure meurt. Les symptômes peuvent ressembler à ceux d’une sécheresse estivale. On observe la diminution de la surface foliaire, le jaunissement, puis le brunissement et la chute des feuilles. Il est également fréquent d’observer la destruction ou l’avortement des bourgeons.

Autres informations

Au printemps, il est possible d’observer des petits chemins où l'herbe a été rasée jusqu'au sol sur les pelouses près des arbres atteints. Par endroit, on peut voir des amas d'herbe morte qui constituaient les nids des mulots durant la période froide. On peut protéger les arbres de nos jardins en ramassant les herbes avant l’hiver et en entourant la base des jeunes arbres de grillage métallique.

Publications du Service canadien des forêts

Mulot ou campagnol des champs

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Conifère, feuillus

Photos
  • Mulot ou campagnol des champs Effet sur le feuillage
  • Mulot ou campagnol des champs Écorce d'un jeune pin grugée par les mulots
  • Mulot ou campagnol des champs Écorce d'un pin mangée à la base
  • Mulot ou campagnol des champs Écorce d'un pin mangée à la base
  • Mulot ou campagnol des champs Écorce mangée à la base
  • Mulot ou campagnol des champs Écorce mangée à la base
Date de modification :