Sécheresse hivernale

Sécheresse hivernale -
  • Nom latin : Siccitas hiemalis Nature
  • Nom anglais : Winter drying injury
  • Division : Intemperiae
  • Classe : Torridae
Description

Micro-habitat(s)

Aiguille

Distribution

Partout au Canada

Dommages, symptômes et biologie

La dessiccation hivernale est un problème très fréquent chez toutes les espèces de conifères. Les dommages touchent normalement les aiguilles exposées qui dépassent de la couverture de neige et se manifestent par un brunissement du feuillage vers la fin de l’hiver. La portion de la cime protégée par la couverture de neige n’est pas touchée. Les dommages sont plus graves les années où les hivers sont froids et les précipitations de neige sont peu abondantes. Ils peuvent être localisés ou très étendus affectant parfois plusieurs hectares de forêt.

La dessiccation hivernale se produit généralement vers le milieu de l’hiver ou au début du printemps, lorsque le temps froid est interrompu par des journées chaudes et ensoleillées accompagnées de vents légers. Ces conditions stimulent la transpiration des aiguilles de conifère. L’eau perdue ne peut être remplacée car l’eau du sol est gelée et par conséquent non assimilable par les racines. De la même façon, la remontée de l’eau est entravée si les tiges principales sont gelées. En peu de temps, les aiguilles se dessèchent complètement, rougissent, meurent et finissent par tomber. Ce déficit hydrique persiste jusqu’à ce que l’eau redevienne disponible au moment au dégel printanier.

Publications du Service canadien des forêts

Sécheresse hivernale

Informations sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Conifère

Photos
  • Sécheresse hivernale
  • Sécheresse hivernale
  • Sécheresse hivernale
  • Sécheresse hivernale
Date de modification :